Toé, tais-toé! (ou: Le Triste Sort de Kamel Daoud)

L-ecrivain-Kamel-Daoud-vise-par-une-fatwaVous connaissez Kamel Daoud (photo)? Peut-être pas. Daoud est un écrivain et journaliste algérien. Ex-rédacteur en chef du Quotidien d’Oran (la ville où il demeure), il publie aussi dans Le Point des chroniques qui lui ont valu le prix Jean-Luc Lagardère du meilleur journaliste de l’année. D’autre part, son roman Meursault, contre-enquête a décroché un prix Goncourt et le magazine américain Publishers Weekly l’a classé parmi les dix meilleurs romans de l’année.

Mais voilà:  Daoud milite aussi en faveur d’une réforme en profondeur de l’islam et des sociétés arabo-musulmanes *. Et, à la suite des événements du Premier de l’an à Cologne **, il a fustigé dans Le Monde et dans le New York Times <la misère sexuelle du monde arabe, son rapport malade à la femme, au corps et au désir> (je vous supplie de le lire ici).

Il n’aurait pas dû. Ni militer, ni parler de Cologne…

17_photo_30014_45080D’abord, l’imam algérien Abdelfattah Hamadache Zeraoui (photo) l’a fatwaïsé (néologisme de mon invention), appelant le régime algérien à <le condamner à mort publiquement, à cause de sa guerre contre Dieu, son Prophète, son Livre, les musulmans et leurs pays>. Ensuite, Daoud a été sommé de se taire dans Le Monde par 19 intellectuels qui l’ont traité de tous les noms. Islamophobe (évidemment). Coupable d’amalgame (bien sûr). Paternaliste et colonialiste (ah bon). Essentialiste et culturaliste (oui oui, ce sont aussi des insultes). Comme si on était sous Duplessis, les intellos disent ainsi à Daoud: Toé, tais-toé!

Bref, ce double matraquage a eu raison de lui: Kamel Daoud a annoncé qu’il renonçait au débat public et au journalisme, cruelle défaite à la fois de la lucidité et de la liberté d’expression.

Ce qu’il faut dire et écrire.

Je me porterai à la défense de Kamel Daoud en plaidant que ce n’est pas sa faute, il ne connaît tout simplement pas suffisamment les codes occidentaux.

Par exemple, il a écrit au sujet de Cologne: <Ce qui avait été le spectacle dépaysant de terres lointaines prend les allures d’une confrontation culturelle sur le sol même de l’Occident. (…) Le grand public en Occident découvre, dans la peur et l’agitation, que dans le monde musulman le sexe est malade et que cette maladie est en train de gagner ses propres terres>.

Quelle horreur!

Volant donc à son secours et à titre de service à la communauté, je lui suggérerai quelques-unes des choses correctes à écrire au sujet de Cologne si on ne veut pas avoir d’ennuis, des perles de sagesse récoltées dans la presse d’ici et d’ailleurs ***:

  • <Je suspecte les militants anti-immigration d’avoir organisé les crimes sexuels de Cologne, le moyen le plus sûr de faire fermer les frontières>.
  • Le  visionnement de <films pornos produits généralement en Occident> a pu donner aux présumés agresseurs une <vision irréaliste des moeurs sexuelles de leur pays d’accueil>.
  • <Ce qu’on peut voir sur les sites internet d’extrême droite est au moins aussi horrible que les gestes de ceux qui ont agressé des femmes>.
  • Rien de particulier ne s’est produit à Cologne qui ne fasse déjà partie de <la vie quotidienne de toutes les femmes d’Europe dans la rue, dans les transports en commun, dans des villes où s’affichent sans complexe les cultures urbaines masculines>.
  • <La culture du viol dans nos sociétés n’a pas été inventée par des réfugiés>.
  • Il ne faut pas que Cologne <devienne une occasion de jeter l’opprobre sur tous les migrants et de fermer ainsi la porte à tout examen de conscience. N’oublions pas tous les Marcel Aubut qui sévissent ici au quotidien! Beaucoup d’hommes, d’où qu’ils viennent, ont encore bien du chemin à faire>.
  • <La réalité des multiples formes d’inégalité et de violences faites aux femmes en Europe et en Amérique du Nord n’est bien sûr pas évoquée.>
  • <Où étaient les hommes allemands de souche pendant que les femmes se faisaient agresser?>,
  • Il faut mettre en opposition les <coûteux téléphones intelligents> des femmes allemandes agressées avec la vie misérable <de ces jeunes hommes migrants condamnés à végéter au bas de l’échelle sociale et économique de l’Europe>.
  • On assiste après Cologne <au vol de la rhétorique féministe par l’impérialisme et le racisme> des <suprématistes blancs qui ne se soucient de la sécurité des femmes que lorsqu’on peut mettre sur le dos d’étrangers culturellement différents les viols et les agressions sexuelles>.
Voilà.
.
Deux choses se dégagent. Un, l’extraordinaire capacité qu’ont certains de nier les faits les plus probants. Deux, partout, toujours, en toutes circonstances, l’Occident est coupable de tout. C’est ce que Pascal Bruckner a appelé La Tyrannie de la pénitence. Et s’il faut réformer quelque chose, c’est le comportement des femmes occidentales dans l’espace public occidental. Exactement comme Henriette Reker, mairesse de Cologne, l’a conseillé dans un <code de conduite> destiné à ses concitoyennes après les agressions dont elles ont été victimes. Par leur propre faute, faut-il croire.
.
* Les critiques formulées Par Daoud à l’endroit des sociétés arabo-musulmanes sont sensiblement les mêmes qu’on retrouve dans les rapports sur le développement humain dans le monde arabe publiés par l’ONU en 2005 et 2009. En particulier sur le statut de la femme dans ces sociétés. Seul ajout de l’auteur et journaliste: il ne gomme pas l’effet néfaste de la religion sur ces sociétés, ce que l’ONU avait été trop timide (ou craintive?) pour faire.
.
** Petit résumé des faits. À la suite des agressions de masse du Jour de l’an, le procureur général de la ville de Cologne, Ulrich Bremer, a enregistré 1088 plaintes dont près de la moitié, soit 470, en rapport avec des agressions sexuelles. À ce jour, la police de Cologne n’est parvenue à identifier que 75 des présumés agresseurs. Seulement huit (quatre Irakiens, trois Syriens et un Libyen) sont des réfugiés provenant de zones de guerre. La plupart des autres sont venus du Maroc (30), de la Tunisie (3) et de l’Algérie (27) et sont vraisemblablement, non pas des réfugiés, mais des migrants économiques. Le nouveau chef de police de Cologne, Juergen Mathies, craint qu’aucun des présumés agresseurs sexuels ne puisse être traduit en justice. Certes, trois condamnations ont été prononcées, mais en rapport avec des vols; aucun de ces condamnés n’est allé en prison.
.

*** Je n’identifie aucun(e) auteur(e) de ces citations glanées aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en France, en Allemagne et au Québec. Il ne s’agit pas de fustiger des personnes, mais d’examiner des idées. Toutes ces citations, sauf une, sont tirées de textes signés par des femmes, la plupart réputées féministes.

– Abonnez-vous à ce blogue en entrant votre adresse courriel au bas de cette page.

7 réflexions au sujet de « Toé, tais-toé! (ou: Le Triste Sort de Kamel Daoud) »

  1. Merci, Mario. Pendant ce temps au Québec, la ministre de la condition féminine se voile la face sur la violence faite aux femmes musulmanes. Elles sont surreprésentées dans les centres pour femmes battues.

  2. Mario Roy est enfin de retour! Je m’ennuyais ferme de ses bonnes chroniques. Petit bémol: j’aurais bien aimé un hyperlien vers la tribune des 19 intellectuels publiée au journal Le Monde. Mais bon… Mario Roy est de retour, c’est ce qui compte.

  3. J’atterris sur ce blog par pure coïncidence, agréablement surpris par le réalisme de Mario Roy !

    Je ne vais pas monopoliser votre temps, je vous conseille l’excellent Aldo Sterone pour apprendre et comprendre le sujet du présent article :
    https://www.youtube.com/user/AldoSterone111/videos

    Pour le reste je pourrais parler des heures avec l’auteur du Blog et les intervenants, ce afin de partager le fruit d’années de recherches acharnées.

    Nous-nous réapproprions notre histoire (la vraie, pas celle marquée « :. »), histoire d’échapper aux commémorations de la guerre 1914-1918 pour lesquelles nos dégénérés présidentiels décident d’organiser une profanation retransmise à la télévision.

    Tout un symbole dans le cimetière pour l’anniversaire du sacrifice de nos anciens : Concert de Rap + tambours du Bronx + course à pied sur les tombes !
    (il ne manquait plus qu’un prêtre Vaudou et le tableau socialiste était complet.
    Ceci-dit les derniers Papes ne se sont pas dérangés pour faire des messes polythéistes au sein du Vatican, donc nous ne sommes plus à ça près …)

    Dans le thème de l’article LIRE : « Eurabia : L’axe euro-arabe » (Auteur : Bat Ye’or)

    Pour ce qui est de l’avenir de l’Europe, nous pouvons prévoir une troisième guerre mondiale savamment organisée comme les deux premières, voir une guerre civile sanglante.
    Les Européens subissent exactement un copier/coller de l’histoire du Liban à la fin des années 60, ce qui conduira à coup sûr aux mêmes résultats.

    Pour avoir rapidement parcouru nombre d’articles prix au hasard, il est évident que Mr Mario Roy a tout compris des codes de la propagande actuelle, il fait preuve de réalisme.

    Est-ce que Jésus Christ et ses apôtres ont assassinés des milliers de personnes, colonisé des pays entiers par l’épée, aurait-ils déclaré qu’ils prenaient du plaisir à tuer les incroyants ?
    Non ? Mahomet a fait tout cela, l’a soigneusement consigné dans ses écrits !

    Je retourne à la réalité du jour d’une ministre de l’éducation nationale une Maghrébine originaire du Maroc. Débarquée en France à l’âge de 13 ans et au sommet de l’état à peine débarquée.
    En pleine période d’attentats Islamistes et d’insécurité permanente, celle-ci a décidé de supprimer le Latin et le Grec du système éducatif Français pour les remplacer par le dialecte Arabe ! (véridique)

    LIRE « Machiavel pédagogue ou Le Ministère de la réforme psychologique » de Pascal Bernardin (Auteur)

    PS: Il n’y a plus que chez-vous que le torchon « Le Monde » ou la moindre presse écrite Française conserve un tant soit peu de crédit …
    En France plus personne n’ose documenter ses propos avec les articles de « Le monde » « Libération » ou autre torchon subventionné, ils n’ont plus aucun crédit !
    Sans les subventions publiques prélevées sur les impôts des Français en toute illégalité, la presse écrite Française n’existerai plus.
    La presse Française actuelle est aussi peu crédible que la Pravda du temps de Staline…
    (je vous en informe, histoire d’éviter de coller des liens « Le Monde » dans les commentaires en France, cela vous discréditerai immédiatement, entrainerai des moqueries ….)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s