Les invasions barbares *

151113_eh6cw_bataclan-survivant_sn635Tout le monde a compris, maintenant? Tout le monde? Même les idiots utiles qui se conduisent servilement, en toute rectitude politique, comme des compagnons de route de l’islamisme? Ça aura pris du temps! Le massacre de Paris était le… 28ième attentat ayant fait plus de 100 victimes depuis le 11 septembre 2001 (cela n’inclut pas, par exemple, le <petit> bain de sang de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher).

En un mot, certains sont durs de comprenure

Les 3000 morts du World Trade Center: bof, c’était juste des salopards d’Américains, n’est-ce pas? Les trains de Madrid (200 morts): bof, on ne connaît pas trop bien les Espagnols et on s’en fout. Le métro et les bus de Londres (60 morts): bof, au diable les British, on ne les aime pas beaucoup de toute façon. Et Boston. Et Mumbai. Et Bali. Et Beyrouth. Et les snuff movies d’égorgements. Et les milliers de femmes vendues et violées à la chaine. Bof, bof, bof, bof **.

Mais un tel massacre en France? À Paris? Au Bataclan, ce haut lieu de la culture sporadiquement fréquenté par la branchouille québécoise? Sur les trottoirs, dans les restos, aux terrasses de Paname, où nos élites s’ébrouent aussi à l’occasion ?… Ah ça, non! Non, non et non! Ça, c’est l’horreur, la vraie! Cette fois-ci, on peut vraiment parler de barbares!

Entendons Pascal Bruckner (dans Le Figaro):

3888-100233080.jpg<L’esprit humain est fait de telle sorte qu’il cherche toujours à exonérer l’horreur. C’est ainsi que des intellectuels *** nous ont expliqué que nous payions nos propres fautes. Bref, les victimes seraient coupables et les tueurs désespérés. La culture de l’excuse est à son comble.  Au moins les attentats de janvier (Charlie Hebdo) avaient-ils un semblant de connexion rationnelle. Il fallait éliminer ceux qui avaient ridiculisé le prophète. Cette fois, il n’y a pas de symbole. La faute des gens du Bataclan, c’est d’exister. C’est notre civilisation, ouverte, tolérante et libérale que les kamikazes veulent détruire. Trop souvent, hélas, avec la bénédiction de l’ultragauche.>

Mais peut-être suis-je trop optimiste. Tout le monde n’a peut-être pas compris, après tout. On entendait encore l’écho des kalachnikovs au Bataclan que, déjà, l’Occident était mis en accusation sur les réseaux sociaux et à la télé d’info 24/7. <Ce qui est le plus à craindre, c’est l’islamophobie!> pontifiait une tête parlante de chez nous, alors de passage à Paris. Ah oui? C’est vrai? L’islamophobie? Dites-moi: combien de morts l’islamophobie a-t-elle faits récemment à Paris, ou à Montréal, ou même à… Hérouxville? Combien?

Les vrais islamophobes, ceux qui tuent des musulmans (et bien d’autres) par milliers, ce sont les islamistes. L’a-t-on enfin compris?

*        *        *

Reste que Paris constitue bel et bien une cible particulière.

Rue-de-La-Roquette-Quartier-Bastille-nuit-_-630x405-_-©-OTCP-Marc-Bertrand-_-178-33_block_media_bigAvec Athènes, avec Rome, Paris est un berceau de notre civilisation. C’est la ville des Lumières. Et pour nous, en plus, c’est la Mecque (si j’ose dire) de la culture française. Paris est un gigantesque monument élevé à la Beauté. Ses théâtres, ses musées, ses salles de concert (dont, bien sûr, le Bataclan) alimentent un bouillon de culture sans équivalent. Ses rues et ses buvettes sont perpétuellement grouillantes d’un peuple allumé et goguenard abonné à la vie, au plaisir, au vin, à la bonne chère, à l’amour, à la fête.

C’est tout cela que les barbares ont visé, évidemment, au nom de leur dieu vengeur, de leur puritanisme haineux et de leur culte de la mort -c’est ce qu’ils ont clairement énoncé dans leurs communiqués et il faut les croire.

*        *        *

Un de ces jours, je vais me soigner, avaler des tas de pilules et me guérir de mon indécrottable optimisme.

Déjà, je ne suis plus très sûr de croire au progrès. À cette sorte de progrès qui nous a menés de la caverne jusqu’à cette civilisation, la nôtre, qui est malgré ses défauts la plus humaine, ouverte, savante, informée, cultivée, prospère et confortable qui ait existé sur cette planète.

Maintenant, je ne suis plus du tout certain que ça va continuer.

Notre civilisation ne sait plus comment se défendre, en effet, et n’en a plus vraiment le goût ****. Elle se déteste elle-même, ne cesse de se mortifier, de s’agenouiller et de demander pardon. Une partie importante et bruyante de ses élites se range objectivement du côté de ses ennemis. Et cette même élite se bat souvent contre les grands principes qui ont permis le progrès et nous distinguent des barbares, de la liberté d’expression à la préséance du Droit en passant par l’égalité (notamment des femmes) ou la laïcité.

Vous croyez que nos droits et libertés sont des acquis indestructibles? Vous êtes formidablement naïfs! De véritables petits Justin <peace and love> Trudeau! Il n’est pas impossible, je le crains maintenant, que notre civilisation soit en train, non pas d’être vaincue puisqu’elle aurait les moyens de la victoire, mais de se suicider, tout simplement.

* Titre qui se veut un humble hommage au chef-d’oeuvre de Denys Arcand (2003).

** Il y a deux ans, je signais un éditorial dénonçant le sort ignoble réservé aux femmes par l’État islamique et le régime syrien. Immédiatement, on répliquait en substance (et ça venait de personnes instruites et cultivées): Ce ne sont pas seulement les autres qui oppriment les femmes! Nous, ici, n’avons pas de leçons à donner: notre publicité est parfois sexiste! Je ne blague pas.

*** C’est pareil au Québec où nous bénéficions aussi des homélies bien-pensantes d’une poignée de politiciens, professeurs et autres commentateurs islamophiles pourfendeurs d’islamophobie.

**** En Grande-Bretagne, davantage de jeunes citoyens sont partis en Syrie joindre les rangs de l’État islamique que ceux ayant opté pour le combattre au sein des forces armées. C’est un fait inédit dans l’Histoire: notre civilisation permet à ses citoyens de se battre, soit pour, soit contre, leur propre nation, au choix de chacun!

– Abonnez-vous à ce blogue en entrant votre adresse courriel au bas de cette page.

26 réflexions au sujet de « Les invasions barbares * »

  1. La solution c’est quoi à part de tirer sur vos ennemis imaginaires que sont les « bien-pensant »? Vos « va-t-en-guerre » (Bush, Harper, Sarkozy, Blair…) ont été au pouvoir assez longtemps pour régler le problème, où est le résultat? Alors, la solution magique?

    1. Mais où diable M. Roy a-t-il écrit de « tirer » sur les bien-pensants, qui soit dit en passant sont très réels et sévissent dans les médias, dans la classe politique et aussi dans les institutions d’enseignement. Faut avoir les yeux englués dans la rectitude politique la plus niaise pour ne pas le voir.

      Ensuite, vous parlez à travers votre chapeau quand vous laissez sous-entendre que M. Roy serait un fan de Bush, ce qu’il n’a jamais été. Si vous saviez lire, vous vous seriez rendu compte que M. Roy a souvent durement pourfendu dans ses chroniques et éditoriaux les va-t-en-guerre américains ou autres, sans pour autant être un « peace and love » gaga.

      Donc, ça suffit les sottises, critiquez, mais en connaissance de cause. Je suis moi-même en désaccord avec M. Roy quant à sa lecture de la scène politique américaine, mais s’il me prenait le désir de me chamailler avec lui là-dessus, je le citerais de manière exacte et non en lui garrochant un tissu d’inepties sans fondement comme vous venez de le faire, peut-être dans le but de perdre leur temps aux gens qui auront assez de pitié pour vous lire.

      1. Bien envoyé! Les articles brillants (et pas seulement ceux de M. Roy) sont souvent suivis de commentaires ineptes (et décourageants) de la part de lecteurs ignorants ou intellectuellement malhonnêtes. M. Laprès me fait grand plaisir en rabattant le caquet d’un pollueur.

    2. Les « va-t-en paix » ne sont que des emplâtres Benoît. C’est à cause de vous que notre société ne peut plus se défendre… Pas Harper, Bush, Blair ou Sarkozy (Hollande tant qu’à y être?)…

    3. Il n’y a pas de solution magique mais pour résoudre un problème comme celui-ci, il faut commencer par nommer les choses correctement, ce que fait M. Roy. Fatima Houda-Pepin recommande de nous renseigner et elle dit que cette guerre ne sera pas gagnée uniquement de façon militaire. C’est une guerre idéologique et les combattant de notre côté sont des gens comme Irshad Manji, Ayaan Hirsi Ali, Asra Nomani, Djemila Benhabib, Nabila Ben Youssef, Raif Badawi, Richard Martineau, Sibel Kose, l’écrivain Sansal, Bill Mayer et tant d’autres que les bien-pensants tentent de censurer.

    4. Il n’y a pas de solution magique mais pour résoudre un tel problème il faut commencer par nommer les choses correctement, ce que fait Mario Roy. Mme Houda-Pepin répète qu’il faut se renseigner et elle a raison car cette guerre ne sera pas gagnée uniquement de façon militaire. Les combattants qui sont de notre côté sont Irshad Manji, Ayaan Hirsi Ali, Asra Nomani, Nabila Ben Youssef, Raif Badawi, Sibel Kose, l’écrivain Sansal, Djemila BenHabib, Richard Martineau et tant d’autres que les bien-pensants tentent de censurer.

  2. Deux colères m’habitent en ce moment.

    La première, légitime, fait suite aux attentats de vendredi soir qui ont fait que je suis resté « scotché » devant ma télé, mon fil twitter et BFMTV. Ma conjointe depuis presque une décennie est française et nous avons des amis à Paris. Nous avons eu la chance d’avoir des nouvelles rapidement et que tout le monde allait bien mais que c’était « Bagdad » dans les rues de Paris.

    La deuxième est survenue samedi, dimanche et encore aujourd’hui. Elle arrive en lisant ces commentaires de bien-pensants nous faisant la morale en pointant, ce qui est selon eux une grande forme d’injustice soit la plus grande médiatisation des événements de Paris que de ceux de Beyrouth ou du Kenya. Je ne sais pas si cela leur vient d’un snobisme visant à montrer qu’ils suivent l’actualité internationale davantage que le quidam de la rue ou qu’ils croient vraiment qu’une attaque au cœur de notre civilisation ne devrait pas nous chambouler comme ça, J’imagine en effet, qu’un Polonais n’aurait pas du trop s’en faire un matin de septembre 1939 étant donné que des Chinois se faisaient zigouiller en Mandchourie depuis 8 ans. Après tout, l’armée impériale japonaise commettait déjà des massacres alors que l’armée allemande n’avait encore presque rien fait.

    Paris, ville Lumière s’il en est une, est au cœur de la civilisation occidentale. Cette même civilisation qui a mené le bal mondial ces 500 dernières années et qui le définit encore aujourd’hui. Nous devrions donc, pour je ne sais quelles raisons, nous garder une gène dans la couverture de l’attaque d’une de ses capitales. Une attaque qui de surcroît, ne vise plus une clientèle particulière mais bien l’ensemble de la population. Une vie humaine reste une vie humaine, tout comme une maison qui brûle reste une maison qui brûle, mais c’est drôlement plus frappant quand c’est sa vie et sa maison qui sont en danger.

    Il faudrait donc se sentir coupable d’accorder une aussi grande importance à Paris. Après tout, nous ne formons qu’une seule grande nation, celle de l’humanité. Cela doit être pour cette raison que l’on parle de guerre contre le terrorisme au lieu de guerre contre le djihadisme. On préfère faire la guerre à la méthode plutôt qu’à la source car cette dernière alternative nous ferait voir ces décennies de politiques gâchées. Ces décennies où l’on a toléré ces imams radicaux financés par notre allié saoudien. Ces décennies où l’on a cru que la politique intérieure était la meilleure façon de lutter contre le « terrorisme ». J’espère que les événements de Paris seront le wake up call manquant et que les photos de profil avec le drapeau tricolore seront plus viables que les « je suis Charlie » de janvier dernier.

  3. Parmi le flot des commentaires à chaud entendus en fin de semaine, celui-ci: l’attaque de Paris est la réponse d’un « État » qui n’a pas les moyens d’envoyer des bombardiers pour répliquer aux attaques d’avions qui leur lancent des bombes. Évidemment, cette lecture ne tient pas compte des motivations idéologiques de « l’État islamique »visant à punir les infidèles et « la capitale de la prostitution ». Toutefois, elle réconfortera les bonnes gens qui ont voulu se sentir bien en votant pour Justin. Car Justin ne vient-il pas de confirmer le retrait des CF-18 canadiens de la campagne de bombardement contre l’État islamique en Irak et en Syrie! On est si bien au Canada.

  4. Du grand Mario. Bravo mon ami. J’ajouterais au chapitre de la bien- pensance – que tu dénonces avec à propos – que la plus belle moitié de moi-même avait annoncé lucidement la situation qui prévaut en ce moment dans son livre « Les Soldats d’Allah à
    l’assaut de l’Occident  » et que les idiots utiles, dont de nos anciens collègues de La Presse, l’avaient traitée de Jeanne d’Arc hystérique. C’était en 2011. Que disent-ils aujourd’hui ces commentateurs à lunettes roses qui prennent le peuple pour de la populace et qui n’auront jamais la décence de reconnaître qu’ils ne savaient pas, eux, de quoi ils parlaient, soulés par la fatuité que leur procure leur dérisoire tribune?

    1. Salut, Gilles…
      Je sais bien que ta plus belle moitié avait prévu tout ça et qu’elle a en conséquence été conspuée. Nous étions peu nombreux à l’époque à évoquer ce danger, et jamais aussi bien qu’elle.
      Merci, Gilles!

  5. C’est drole de lire tes propos a propos de Paris blessé car je crois comme toi que ce lieu est sacré. Ca fait mal de voir Paris malmené de cette facon. Mal pour les Parisiens aussi que j’adore. Difficile d’etre si loin et de ne pouvoir rien faire. Merci pour ton article et honte aux idiots qui nous parlent encore d’ouverture vis a vis ces barbares.

  6. Eh bien, non, tout le monde n’a pas compris. Tous ces inclusifs continuent à nous faire la morale ces derniers jours.

    Il est inévitable que, de temps à autre, de lâches ignorants engueulent une femme voilée, ou pire, comme dans cette ville de Bretagne, rossent un homme d’origine maghrébine sans même savoir s’il est musulman (qui sait, il ne l’est peut-être pas plus que Djemila Benhabib).

    Mais on a beau prendre toutes les précautions pour se disttinguer des racistes, rien à faire : vous critiquez l’islam ? Vous êtes un raciste !

    Merci, monsieur Roy, pour ce nouvel article. Vous prêchez largement dans le désert, je le crains, mais vous lire fait du bien.

    (Je ne pensais pas que la «vraie» Lise Ravary aurait écrit «Astie». Eh bien, je m’étais trompé !)

    1. Vous voulez faire plaisir au beau-fils bien-pensant, dites-lui que tout ça c’est la faute des Américains, il sera heureux. Si vous lui dites que l’islam a 1500 années de conquêtes sanglantes à son actif il va vous traiter de raciste. C’est écrit dans son manuel.

  7. « Déjà, je ne suis plus très sûr de croire au progrès »

    Allons allons! Il n’y a aucune raison de dire cela.

    Vous faites l’erreur de focuser sur les quelques arbres malades qui cachent la forêt en santé. Certes, ces bobos rousseauiste à l’os(« l’homme nait bon, c’est la société qui le corrompt ») peuvent vous décourager, mais ces gens ne sont que des pôles idéologiques et ils existeront toujours, tout comme existe toujours le parti marxiste-léniniste(se renseigner sur la « Memes theory »)

    L’important est de constater l’attrait qu’ils exercent dans la population. Mon impression est que leur attrait diminue avec chaque attentat. Si ça peut vous égayer, j’étais moi-même un de ces naïfs qui croient que le terrorisme n’est qu’un payback pour « l’impérialisme » occidental. Puis un jour j’ai entendu parler de Druckner.

    Et il y a certaines idéologies qui sont tellement stupides qu’il faut être très intelligent et cultivé pour y croire. L’idée que l’occident est coupable d’avoir engendré le terrorisme islamiste fait partie, je pense, de cette catégorie. Alors cette idée ne deviendra jamais majoritaire…Le gars qui travaille dans une shop n’est pas aussi stupide que le doctorant en sociologie moyen.

    « Titre qui se veut un humble hommage au chef-d’oeuvre de Denys Arcand (2003) »

    Est-ce le plus grand film québécois de tous les temps? J’ai envie de répondre que oui, mais peut-être que je suis biaisé parce que le film traite de thèmes qui me rejoignent.

    1. Merci de me remonter le moral!
      🙂
      Et j’aime bien votre phrase: Il y a certaines idéologies qui sont tellement stupides qu’il faut être très intelligent et cultivé pour y croire. Elle résume une bonne partie de la pensée occidentale du 20e siècle…

      1. Je mettrais un bémol à « cultivé ». J’entends tous les jours, à Radio-Canada, des gens parler intelligemment d’un culture qu’ils ne connaissent pas : l’islam. Comme ils ont le mot savant ils participent à propager l’ignorance et leur invités, souvent musulmans, nous roulent dans la farine.

  8. Dans un ordre d’idée semblable, avez-vous vu passer celle-là :

    http://www.lapresse.ca/actualites/201511/23/01-4923864-universite-dottawa-yoga-annule-pour-appropriation-culturelle.php

    < Une série de cours gratuits de yoga pour personnes handicapées a été annulée plus tôt cet automne à l'Université d'Ottawa de crainte que cette activité constitue de l'«appropriation culturelle» d'une pratique spirituelle de l'Inde.

    < Jen Scharf a expliqué au Ottawa Sun que ses leçons – qu'elle donne depuis 2008 – ont été retirées du programme par la Fédération étudiante de l'Université d'Ottawa (FÉUO) en septembre, après un débat au plus haut niveau de l'association.

    Un autre genre d’idiots inutiles!
    On n’a pas fini de rigoler ou de pleurer…

  9. En Grande-Bretagne, davantage de jeunes citoyens sont partis en Syrie joindre les rangs de l’État islamique que ceux ayant opté pour le combattre au sein des forces armées. C’est un fait inédit dans l’Histoire: notre civilisation permet à ses citoyens de se battre, soit pour, soit contre, leur propre nation, au choix de chacun

    Comme Omar khadr qui as quitter le Canada pour aller se battre pour Ben Ladden en Afganistan et qui a sa sortie de prison est devenu le héro romantique d’une certaine gauche au point de se faire offrir un repas gratuit au restaurant de Joe Beef qui as oublier d’en faire autant pour ses victimes

    Une offre de Joe Beef qui as été salué comme étant un grand geste d’humanité sur le WEB par certains défenseurs du terroriste islamiste Omar Khadr

    On auras tout vu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s