Le théâtre full cheapo

Un petit bonhomme de cinq ou six ans manifeste -avec pancarte, clochette, tambour et tout l’attirail- pour dénoncer les coupes budgétaires dans les institutions scolaires. Sollicité par les médias, il livre les fruits de sa réflexion : ce matin-là, il a décidé de participer à la manif pour, dit-il, <protéger notre école du gouvernement> (à TVA).

20150601-093715-aC’est ridicule, évidemment.

Un enfant de cet âge n’a qu’une très vague idée de ce qu’est un gouvernement. Ne peut compter que jusqu’à 100, après quoi il s’embrouille. Ne sait pas que les budgets dévolus à l’éducation vont en réalité augmenter, mais moins abruptement, sous l’administration Couillard. Et ignore qu’il existe de telles choses que des commissions scolaires, des bureaux régionaux, des organigrammes, des syndicats, des exécutifs, des fédérations d’associations, des collectifs, des comités, des péquistes, de la p’tite politique, des TTT (tactiques totalement tordues), des tables (de concertation) et des cadres scolaires (par milliers et indélogeables).

L’enfant dit ce qu’on lui dit de dire, point à la ligne, sinon il n’aura pas de dessert!

Il participe ainsi à une mise en scène de la vie. Il est conscrit dans une performance théâtrale full cheapo créée par une coalition de puissants intérêts particuliers et présentée avec enthousiasme par des médias complaisants qui ne font plus la différence entre réalité et fiction.

4 réflexions au sujet de « Le théâtre full cheapo »

  1. De toute façon, il ne fait que représenter la triste réalité que ceux qui détiennent le micro pour revendiquer tous azimuts possèdent à peu près la maturité de ce futur socialo-anarcho-profiteur.

  2. L’enfant est conscrit… C’est triste mais pas inhabituel. Malheureusement.

    Mais il y a pire. Comment un journaliste peut-il être assez insignifiant pour questionner un enfant de six ans sur un tel sujet? Comment un chef d’antenne peut-il accepter de laisser passer en ondes un tel reportage?

    1. En effet… et je ne veux pas accabler spécialement TVA.
      Je me souviens d’une visite au Québec de José Bové (ce ‘faux cultivateur déguisé en Astérix’, comme le décrivait Jean-François Revel!). Bref, Astérix débarque ici. Et un journaliste de la télé de Radio-Canada lui demande: ‘Monsieur Bové, comptez-vous renouveler au Québec votre EXPLOIT en France, celui de démolir un McDonalds?’
      Beaucoup de journalistes vivent dans un monde parallèle…

  3. Est-ce qu’on peut mettre ses imbéciles de parents aux arrêts? Y a pas une loi qui protège les enfants contre ce type d’abus?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s