Hé, les belles âmes, racontez-nous une belle histoire!

B7EwsBxCUAAVUntConfortablement installée dans le beau salon d’un beau quartier, au son discret d’une belle musique, la belle âme racontait une belle histoire.

<Tout a changé!>, disait-elle. <Nous sommes maintenant tous unis, comme le montrent les manifestations d’hier. (Au fait, il ne faut pas dire que ce sont des terroristes islamistes qui ont perpétré ces massacres à Paris. Non, non, non. Il faut simplement dire: des tueurs.) Bien. De toute façon, c’est fini, tout ça. Vous avez vu comme nous étions beaux dans les rues de Paris? Beaux! Vertueux! Courageux! Ouverts! Remplis de bons sentiments envers les musulmans, les juifs, les chrétiens, les bouddhistes, les hindous, les animistes, qui défilaient main dans la main! Aussi, il faut maintenant…>

À ce moment précis, l’éléphant qui se trouvait dans la pièce s’est assis sur la belle âme, la stoppant net dans son envolée. Profitons donc du silence pour apaiser nos émotions et contempler la réalité.

De fait, les manifestations d’hier étaient impressionnantes. Les dernières fois où il y a eu à Paris des manifs spéciales à un point de vue ou un autre, c’était en 2014, contre le mariage gai (ce qui, en Occident et au XXIe siècle, est assez particulier). Ainsi que, maintes et maintes fois, contre les Américains. Notamment en 2001, alors que près de 3000 cadavres continuaient à brûler dans les ruines du World Trade Center. Et en 2012, lisez attentivement ce qui suit, pour protester contre la diffusion, aux États-Unis, d’images irrévérencieuses envers l’islam! Comique, non?

Enfin, peu importe. Ce qu’il faut réaliser, c’est que, non, rien n’a changé depuis hier.

D’une part, vous croyez qu’une belle marche dans les rues de Paris (sous la protection de 5000 flics: vaut mieux se prémunir contre les… hum… tueurs) va changer quelque chose? Qu’elle va contrebalancer l’ordre formel donné par un dieu de massacrer des pauvres gens? Vous rêvez. D’autre part, le premier geste des politiciens pleurant de joie sur l'<unité de la nation> a été… d’exclure Marine Le Pen! Bravo, les champions! Vous venez d’offenser presque le quart de la population française et de faire un cadeau inestimable au Front national! Si le FN a un programme (je ne le connais pas, je m’en fiche, c’est vous que ça concerne) qui bafoue la constitution ou incite au crime, ce parti est illégitime, illégal, criminel, et vous avez le strict devoir de l’interdire et d’emprisonner Marine Le Pen. Sinon, vivez avec, c’est votre angélisme béat qui a permis au FN de prospérer!

À un autre point de vue encore, rien n’a changé.

Intimidés par les belles âmes,  nous continuons à nous bercer d’illusions sur l’islam. Je précise pour les durs de comprenure: je ne parle pas des musulmans, mais de l’islam. L’islam n’a pas de nationalité, de race, de sexe, de couleur de peau. C’est une idée. Une idée critiquable comme toutes les idées. Et il est maintenant urgent de la critiquer parce que, visiblement, quelque chose cloche avec elle.

par-3046751-jpg_2655246_652x284Ce n’est pas surtout une question de djihad, mais de projet de société. Vous avez sûrement remarqué, même si vous préférez ne pas en parler, que l’idée islamique n’est pas très confortable avec l’idée démocratique et ses composantes: séparation de l’Église et de l’État, liberté d’opinion et d’expression, liberté d’adhérer à toute religion ou à aucune, prédominance du Droit, égalité des sexes. Lisez ceci et vous allez comprendre ce que je veux dire. Cette expérience ordinaire d’une enseignante française ordinaire décrit bien ce qui, à moyen terme, sera infiniment plus dangereux qu’un arsenal de bombes artisanales, de couteaux à égorger, de lance-roquettes et de kalachnikovs.

Ce serait préférable d’en parler franchement tout de suite.

                                                                           *        *        *

Un mot encore.

Malgré tout le scepticisme que je nourris à leur égard, les manifestations d’hier saluaient à bon escient des héros, des vrais, de Stéphane Charbonnier à Ahmed Merabet, qui ont été récompensés de leur courage par une mort horrible. Je suis juste inquiet du fait que, dans une semaine, il pourrait ne rien rester des grandes et nobles intentions qui ont été exprimées.

Sincèrement, j’espère me tromper.

6 réflexions au sujet de « Hé, les belles âmes, racontez-nous une belle histoire! »

  1. Je suis malheureusement d’accord avec vous « Ce qu’il faut réaliser, c’est que, non, rien n’a changé depuis hier. ».
    On n’a qu’à lire Le Devoir aujourd’hui (je ne lis plus La Presse depuis avril 2014. Pu capable!) pour apprendre que ce sont des fous de dieu, et non pas d’allah, que ce sont des fondamentalistes, et non pas des islamistes, etc. etc. etc.
    Les inclusifs et anti-amalgamistes© prennent effectivement les gens pour des cons, pour rester dans l’air du temps.
    Comme si la « populace », ne bénéficiant pas des leurs esprits éclairés et supérieurs, serait incapable de faire la différence entre l’intégriste fou d’allah, oups! fou de dieu, et l’épicier du coin maghrébin et, qui sait, Kabyle athée ne parlant même pas arabe. Si! Si! j’en connais!
    Pourtant, si on ne prend pas les gens pour des cons, ça se démontre et ça s’explique. Et autrement qu’en répétant le mantra réducteur de la « religion de paix et d’amour »
    Le problème, pendant ce temps, c’est que la méfiance à l’égard de tous les « étranges », et surtout ceux « venant » du moyen orient et de l’Afrique du nord ne cesse de croître. Allez voir comment on traite les demandes d’emplois dans plusieurs entreprises. On ne vous le dira pas clairement mais, disons que la candidature d’Ahmed ne sera pas priorisée, nonobstant ses qualifications. On préfère « prévenir le trouble »! Même chose pour beaucoup de propriétaires de plex qui trouveront de « bonnes raisons » pour ne pas louer à la famille d’Ahmed et Fatima.
    On dira que c’est du racisme. Soit! Mais c’est aussi et surtout d’une grande tristesse. Et c’est pour beaucoup, je postule, le résultat d’une peur diffuse que les bonnes âmes inclusives et anti-amalgamistes finissent par instiller dans la population en refusant que les choses soient nommées par leur nom et que le problème soit clairement identifié.
    Voyez comment Couillard a fait taire Houda-Pépin! Pourtant, en tant que médecin, il devrait savoir que ce n’est pas en ignorant le cancer, oups! la multiplication anarchique des cellules, qu’on sauve le corps du malade.
    Mais, le « bon docteur » Couillard s’est parfaitement bien accommodé d’un des régimes les plus fanatiquement islamistes et liberticides de la planète pendant de nombreuses années. Alors …
    À force d’occulter le problème, on ne fait que l’empirer, confiner de plus en plus les gens dans des ghettos et, finalement, exacerber le communautarisme.
    Et on fait le jeu des islamistes, oups! Pardon, des fondamentalistes!
    Pour vous paraphraser, c’est cet angélisme béat qui permet à ce racisme et à ce communautarisme de prospérer!

    1. De fait, c’est une sorte de cercle vicieux. On a secrètement peur, on fait publiquement l’ange, on nie. Et plus on nie le problème, plus la peur s’incruste… Pendant ce temps, on écarte discrètement Ahmed et Fatima, qui ont peut-être la même opinion que moi de la religion: F*ck it!
      🙂

  2. Le plus triste, c’est qu’Ahmed et Fatima ont quittés leur pays d’origine pour échapper à ces fous de l’arme…. et ils se retrouvent ,certes, dans un coin de planète plus pacifiste mais tellement naïf.

    1. Ça fait des années que Djemila Ben Habib nous le crie. Elle et plusieurs autres!
      C’est Prévert qui disait « si quelqu’un vous répète : « Je me tue à vous le dire ! », laissez-le mourir tranquille. »
      C’est ce qu’on fait comme société. Mais pas certain que nous ‘on va mourir tranquilles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s