Le p’tit frappé qui prêche pour l’EI? Connais pas…

sans-titreVous avez certainement vu, étalé partout, le nouveau clip publicitaire de l’État islamique. Il met en vedette un jeune Ontarien converti, parti rejoindre ses tinamis au Moyen-Orient. Sur la photo ci-contre, j’ai masqué son visage. Et je ne donne pas de lien vers la pub en question: pas plus que montrer son visage, je ne trouve souhaitable qu’on entende sa voix et ses propos.

Et un de ses confrères d’université, converti lui aussi à l’islam, est d’accord avec moi. Interviewé par la télé, il a affirmé que la diffusion de cette publicité islamiste risquait fort de faire du tort à la réputation des convertis et de nourrir l’islamophobie. C’est vrai. Le clip d’un islamiste canadien conseillant de tuer le plus possible de Canadiens risque fort de susciter l’hostilité des Canadiens à l’endroit du système de pensée dudit islamiste canadien. On n’en sort pas.

Je n’ajouterai rien sur l’islamisme ni sur l’extraordinaire souffrance humaine qui vient avec. Je l’ai fait ici et ici. C’est suffisant. De toute façon, d’autres le font bien mieux que moi. Et ce sont la plupart du temps des musulmans et musulmanes, qui sont de très loin les plus nombreuses victimes des fous de dieu.

Ceci dit, l’information occidentale, c’est devenu du showbiz, bon, tout le monde a déjà compris ça, que voulez-vous qu’on y fisse. Les chics types de l’État islamique l’ont compris aussi. La stupéfiante quantité de temps d’antenne et d’espace rédactionnel papier et web qu’ils accaparent ainsi (et gratuitement par-dessus le marché, le rêve d’un vice-président aux comm. de Global Inc.!) en témoigne.

Le p’tit frappé de l’Ontario l’a évidemment compris lui aussi. Regardez la photo. Sa main droite en particulier, et son index levé Oussama-style. il a dû répéter ce geste pendant des heures devant un miroir. Je parie ma chemise que sa principale motivation réside dans les 15 minutes de gloire promises à chacun par Andy Warhol. Lorsque les kalashnikovs de ses nouveaux tinamis vont commencer à claquer à vingt centimètres de son faciès angélique, il va se rouler en boule par terre en appelant sa maman… exactement comme je le ferais dans une telle situation.

Les médias doivent cesser de diffuser ces publicités. Leur contenu informatif est égal à zéro. Et elles font du tort à tout le monde.

4 réflexions au sujet de « Le p’tit frappé qui prêche pour l’EI? Connais pas… »

  1. Bonjour,

    L’image de votre « Sourire en coin » me fait irrésistiblement penser à la caricature (ci-jointe) que je conserve dans mes archives depuis presque 50 ans ! Je ne me souviens plus de quelle revue je la tiens. Probablement du New Yorker, que je lisais régulièrement à l’époque pour (tenter d’)impressionner mes camarades qui se tapaient le « Nouvel Obs »…

    Quant à votre blogue, et les précédents portant sur le même sujet, je suis passablement d’accord.

    Mais pourquoi conforte-t-on cette bande de délinquants psychopathes en utilisant l’expression « État islamique » dont ils ont gratifié le territoire qu’ils occupent ? Nous confirmons ainsi de facto dans l’imaginaire populaire la notion « d’État » qui n’a pourtant aucune assise juridique. Il y aurait donc une coalition de pays, en plus des Kurdes et quelques autres organisations, qui lutteraient contre un « État », soit-il délinquant ? Me semble qu’il y a quelque chose qui ne va pas, là…

    Les Français ont tenté Daesch, qui a une signification, mais qui ne veut rien dire pour le commun des mortels. Un peu comme si on les appelait « Chiushi » parce que s’est ainsi qu’on les nomme en mandarin… (Je suis certain que les Français, si amoureux des vocables anglais, utilisent ce mot dans le cadre de leurs frappes aériennes contre ÉI: Ils vont frapper dans le Daesh… 😅)

    Pourquoi ne pas leur imposer « Califat virtuel » ou « Califat imaginaire », « intangible » ou « immatériel » (ou tout autre qualificatif plus idoine que trouvera quelqu’un de plus imaginatif que moi…) ?

    Au moins, on pourrait se bidonner in petto en pensant au Vizir Iznogoud…

    Au revoir.

    André SORMANY 514.951.1799 andre.sormany@videotron.ca

  2. Monsieur,
    Je suis ravie de trouver sur le web enfin un journaliste qui a la tête claire ! Je suis une simple citoyenne et je suis effarée par le temps d’antenne qui a été donné depuis lors étant donné les graves attentats qui ont touchés la France.
    Par votre biais, celui de ce commentaire, je demande que l’on transforme ces temps d’antenne à promouvoir l’horreur et le fanatisme quel qu’il soit, par un temps d’antenne où l’on met en valeur les gens biens. Ceux qui se battent tous les jours pour un monde meilleur. Forcément cela vendrait moins, mais je pense qu’en Europe chaque pays à sa chaîne publique qui n’est pas censée être dominée par la recherche du profit mais plutôt par l’intérêt général. Cela montrerait des héros d’un autre type, cela mettrait en évidence d’autres valeurs.
    Je vois que vous êtes canadien, et si néanmoins vous aviez quelques connaissances parmi les journalistes européens avec qui vous pouviez commencer à partager cet avis, cela me toucherait énormément.
    Parce que de nos jours la télé fait figure d’autorité pour beaucoup, il est grand temps qu’elle prenne ses responsabilités d’éducation à coeur.
    Merci pour votre article.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s