Après Le Petit Robert, voici Le Petit Gabriel (1)

imagesVous ne comprenez pas très bien ce que les médias veulent dire au juste avec leur jargon tarabiscoté? Par exemple, c’est quoi, la <société civile>? Et qu’est-ce que <sensibiliser>?

D’abord, il faut comprendre que les médias, tous les médias sans exception, ont une fois pour toutes adopté le lexique de la mouvance de gauche pour décrire la réalité. Ça teinte les choses, évidemment! Ainsi, un <groupe populaire> n’a en général aucun appui populaire dans la vraie vie, mais est décrit implicitement comme représentatif par le langage médiatique. Or, le terme décrivant de façon neutre cette réalité serait <groupe de pression>, comme pour le Conseil du patronat ou le Congrès juif canadien.

Voici donc un petit dico du langage médiatique courant. Je l’appellerai Le Petit Gabriel en l’honneur de GND, ce jeune homme brillant, promis à un avenir radieux, à la fois héros de la gauche anticapitaliste et chouchou des médias capitalistes.

LE PETIT GABRIEL (première partie)

Austérité: terme mis à la mode à l’automne 2014 et utilisé par l’opposition, les syndicats et les groupes populaires (voir: <groupe populaire>) pour accabler le gouvernement en place. Dans la vraie vie, il n’existe pas au Québec de politique d’austérité comme en Grèce, par exemple, mais une tentative modérée (et, prédisons-nous, vouée à l’échec) d’assainissement des finances publiques.

Groupe populaire ou Groupe communautaire: organisme géré par une poignée d’individus non élus parlant néanmoins au nom du peuple (voir: <peuple>). Dans plusieurs cas, ces organismes rendent de réels services à la communauté (voir: <communauté>). Dans d’autres, ils ne sont que des outils de sensibilisation de la société civile (voir: <sensibilisation> et <société civile>).

Peuple: mot désignant une population imaginaire dont la caractéristique principale est d’être invariablement de gauche, plutôt sympathique à une éventuelle révolution, presque en attente du Grand Soir.  Le mot <peuple> ne s’applique pas à la population réelle, qui vote toujours majoritairement à droite ou au centre droit (dans des situations exceptionnelles, au centre gauche).

Communauté ou Société civile: comme pour le mot <peuple>, il s’agit de désigner une population imaginaire. Le terme <communauté> est employé pour dégager une impression de chaleur et de solidarité prolétariennes. L’expression <société civile> donne un statut vaguement juridique à cette population imaginaire.

Sensibilisation: annoncer une campagne de sensibilisation apprend au consommateur de médias qu’un groupe populaire envisage une action citoyenne (voir: <action citoyenne>) consistant à se livrer, sans état d’âme et sans consentir au moindre dialogue, à une campagne intensive de pure propagande.

Action citoyenne: activité surtout destinée aux médias, en général menée par un collectif (voir: <collectif>), visant à dénoncer (voir: <dénoncer>) une situation, un changement ou un projet quelconques. En général, aucun citoyen ordinaire n’est impliqué.

Collectif: regroupement virtuel et souvent éphémère de groupes populaires et/ou communautaires rassemblés en nombre parfois étonnant (100 ou même 200 pour une cause donnée!) dans le but de s’opposer à une situation, un changement ou un projet quelconques.

Dénoncer: le terme est employé pour suggérer l’image d’un justicier rendant publics une situation, un changement ou un projet quelconques tenus plus ou moins secrets par les forces de l’argent et/ou de l’État néolibéral.  La dénonciation conduit en général à une action citoyenne menée par un collectif.

Tabou: terme utilisé pour désigner un sujet dont tout le monde parle, partout, tout le temps… et principalement dans tous les médias. Exemples: les tabous de la pauvreté, de la prostitution ou de l’aide à mourir. Ainsi, le scribe qui <brise un tabou> s’auto-congratule en montrant au public admiratif son grand courage! Exemple: le présent article <brise le tabou> du langage médiatique…

LE PETIT GABRIEL (deuxième partie) : sur ce site, ce mercredi, 3 novembre 2014.

3 réflexions au sujet de « Après Le Petit Robert, voici Le Petit Gabriel (1) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s